Le poker, c’est maintenant plus de 100 millions de joueurs à travers le monde. Envie de faire partie de cette communauté ? Vous devez avant tout apprendre le poker avant de participer à une partie. Et ça tombe bien, car sur cette page, nous vous proposons des conseils et informations utiles afin de vous aider à progresser de manière efficace et gratuite au poker.

C’est un jeu qui mêle le hasard, la stratégie, la psychologie et aussi quelques notions mathématiques. Ainsi, jouer au Poker nécessite un grand savoir-faire, mais aussi une grande maîtrise de ses règles. Comment apprendre le poker sans trop se casser la tête ? Comment perfectionner ses techniques et ses stratégies ? Ou mieux, comment devenir un vrai « As » du Poker ? Suivez tout simplement notre guide !

Pour apprendre les règles du Poker

Il existe autant de variantes que de types de stratégies au poker. Pour chaque forme du poker, les règles tendent à changer un peu, mais restant dans les grandes lignes, assez similaires. Texas Hold’Em, Omaha, Stud, 5-Draw… , découvrez ici le principe de chacun d’entre eux ainsi que leurs règles de base. À travers nos rubriques, nous vous accompagnons et vous apprenons tout ce qu’il faut connaître et maîtriser afin de devenir un incollable à ce jeu de cartes.

Apprenez à deviner ou à anticiper les cartes de vos adversaires quand vous êtes au casino ou quand vous faites du poker en ligne. Discernez comment on fait pour bluffer ou comment on fait pour gagner une meilleure main. Nous vous aiderons également à maîtriser chaque variante du poker, la valeur des mains et des cartes.

Les meilleures stratégies pour gagner

Comme tout jeu de réflexion, jouer au poker nécessite une bonne dose de matière grise, mais surtout une bonne dose de stratégies. Comme vous ne pourrez toujours pas lire les jeux de vos nouveaux adversaires, la meilleure arme est d’avoir sa propre stratégie. Mais comment faire ? Ou plutôt comment miser et quand miser ? Quand est-ce qu’il faut relancer une mise ou se coucher ? Cette page vous renseigne tout sur comment devenir un vrai pro du poker !

Progressez rapidement en suivant nos conseils logiques !

Règles du poker (Hold’em, Omaha, Stud…)

Avant d’entrer dans les détails de chaque règle liés au jeu de poker, il est plus raisonnable de savoir comment se déroule le jeu. Le poker est en effet un jeu qui se pratique sous de nombreuses formes. Avant tout, comme dans tout jeu de cartes, l’objectif du poker est d’obtenir la main gagnante. Il s’agit ici d’avoir la meilleure combinaison de cartes par rapport aux autres joueurs adversaires autour de la table.

Il faut aussi savoir que le poker est un jeu qui repose sur différents modes de distribution. De ce fait, la main gagnante sera définie en fonction du mode du jeu. Logiquement, les variantes du poker seront également déterminées selon les modes de distribution. Avant de mettre en pratique les différentes stratégies au poker, vous devez donc connaître les divers modes de distribution des cartes sur lesquels se base la détermination de la main gagnante.

Les manières de jouer au poker

Au poker, il existe trois façons de confronter les mains gagnantes. Le premier mode de jeu au poker est le mode « high ». Dans ce mode de jeu, le joueur qui obtiendra la plus forte combinaison de cartes sera le gagnant. On peut dire que c’est le mode de jeu le plus ancien et celui qui a aussi marqué l’histoire du poker. En second lieu, il y a le mode « low ». Pour ce type de jeu, les joueurs qui obtiennent les plus faibles combinaisons de cartes deviendront les gagnants de la partie. Enfin, ces deux modes pourront être combinés. Il s’agit alors du mode « high/low ». Ici, les mains gagnantes seront le joueur qui obtient la plus forte combinaison de cartes et celui qui a la plus faible combinaison. Ainsi, les deux seront gagnants et ils se départageront les gains. Dans ce mode de jeu, les mises sont parfois limitées.

Vous devez aussi savoir que le poker se décline sous plusieurs formats : cash game, sit and go et tournoi. Il faut noter que la combinaison gagnante dépend également du système d’enchères qui sont le « limit », « no limit », « blind », « half-pot limit » et « pot limit ».

Après avoir compris les modes de distribution des cartes et les formats, vous pouvez passer à l’étape suivante qui est la connaissance de ses variantes possibles. Le poker se présente en effet sous différents types : le poker fermé et le poker à cartes communes.

Les pokers fermés et ses variantes

Il faut avant tout savoir que le poker fermé est le type de jeu où tous les joueurs, sans exception, reçoivent 5 cartes en main. Aucune des cartes des joueurs ne devra être dévoilée. C’est-à-dire que seul le propriétaire aura le droit de regarder ses cartes.

Le 5-Draw

Le « Draw », une forme de poker fermé à 2 tours d’enchères qui propose des règles basiques et faciles à apprendre. Au Draw, le joueur reçoit 5 cartes et pourra après échanger ses cartes en main avec d’autres sans dépasser le nombre initial. Le but du jeu sera donc de constituer la meilleure main après une phase de tirage et deux phases de mises afin de remporter le pot de gains. Plus clairement, celui qui obtiendra la meilleure combinaison gagne. Il existe deux manières de jouer au 5-Draw : avec des Blinds ou avec des Antes.

Le Lowball

Le Lowball est aussi une autre variante du poker fermé qui n’est pas trop différent du Draw. Ce type de jeu consiste aussi à distribuer 5 cartes faces fermées à chaque joueur. Ce dernier, comme au Draw, a la possibilité d’échanger ses cartes (0 à 5 cartes) pour de nouvelles après la première série de mises. Le joueur a le choix de suivre, relancer ou passer. Toutefois, la main gagnante sera à celui qui obtiendra la combinaison de cartes la plus faible. Il y a aussi des Blinds et des Antes au Lowball et la meilleure main possible est donc entre 2 et 7, de couleurs différentes.

Les pokers à cartes communes et ses variantes

Pour les pokers cette forme de poker, une partie des cartes des joueurs seront privées, c’est-à-dire fermées et une autre partie communes ou ouvertes. Les cartes communes pourront alors être vues par les autres joueurs.

Le Texas Hold’em

La variante la plus connue des pokers à cartes communes est celle du Texas Hold’em. Ce type de poker est sans doute le plus joué dans les casinos réels et les casinos en ligne dans le monde entier. La main gagnante sera attribuée à celui qui obtient la meilleure combinaison de 5 cartes. Comme il s’agit ici de poker à cartes communes, chacun des joueurs auront donc droit à 2 cartes privées tandis que les trois autres cartes seront communes. C’est-à-dire qu’une ligne de cartes sera dévoilée à tous les joueurs au milieu de la table. Le joueur qui a la meilleure combinaison à partir de ses 2 cartes combinées à celles des trois communes remporte alors la partie.

Le Double Hold’em
À tester également : le Double Hold’em. Pas si différent du Texas Hold’em, celui-ci est aussi très intéressant. En effet, il se distingue par les deux lignes de cartes communes exposées aux joueurs. Les parieurs peuvent ainsi combiner leurs cartes privées avec celles des cartes des deux lignes. Ainsi, à la fin de la partie, on trouve deux rangées de 5 cartes sur la table. Le pot de mises sera alors divisé en deux et chaque moitié reviendra au gagnant de la première et de la deuxième ligne. En clair, il y aura deux gagnants dans une partie de Double Hold’em.

L’Omaha

L’Omaha est aussi une autre variante des pokers à cartes communes. Si vous connaissez déjà le Texas Hold’em, vous n’aurez pas du mal à apprendre l’Omaha. Le jeu se déroule souvent en format Pot-Limit ou Limit bien qu’il existe également l’Omaha au format No-Limit.

Dans ce type de jeu, le parieur aura droit à 4 cartes privatives dont 2 seulement seront valables. Pour avoir une main d’Omaha, il doit combiner ses 2 cartes fermées avec les 3 cartes communes situées au centre de la table. Le but étant d’avoir la meilleure main de poker à 5 cartes pour remporter le pot de paris. En bref, celui qui obtient la meilleure combinaison à partir de ses deux cartes privatives et celles des cartes communes gagne. Le Courchevel est aussi une variante de l’Omaha.

Le Stud

C’est la variante traditionnelle du poker ouvert. Appelé également Cincinnati Kid, le Stud à 5 cartes est le plus prisé. Ici, chaque joueur reçoit 5 cartes dont une fermée et 4 ouvertes. Le joueur joue donc avec sa seule carte à face cachée et la combiner avec les cartes communes pour estimer la meilleure main possible afin de gagner la partie. Par ailleurs, il y a aussi le Stud à 7 cartes dont le Razz et l’Eight-or-Better.

Dans les casinos en ligne, vous trouverez certainement d’autres variantes du poker à l’exemple du poker mixte H.O.R.S.E. et H.O.S.E., le mambo ou le Carribean Stud, les pokers fermés Badugi et Deuce to seven, le poker à cartes communes Irish ou autres.

Stratégies poker

Entre les combinaisons de cartes gagnantes, les mises ou le bluff, vous l’aurez certainement compris, le poker est un vrai jeu de stratégie. D’une part, le but est de faire en sorte que tous vos adversaires abandonnent le jeu. Mais il peut toutefois arriver que certains, pensant qu’ils ont une meilleure main, restent jusqu’à la fin. Dans ces cas-là, l’idée sera de « prédire » les cartes et faire en sorte d’avoir la plus haute main autour de la table de jeu. Cela paraît facile à dire, mais pas simple à réaliser. Toutefois, sachez que le Poker est le seul jeu où un amateur du dimanche peut facilement battre un professionnel. Voici quelques pratiques à mettre en œuvre pour bien jouer au poker.

Quelques techniques à connaître pour une stratégie parfaite

Le slow Play : cette technique consiste principalement à laisser croire à votre adversaire que votre main est faible, alors que c’est tout le contraire. Ainsi, laissez le bluffer, s’imaginer que sa main est gagnante, laissez le même relancer la mise. Dans ce sens, il alimentera un pot que vous vous êtes déjà attribué grâce à votre main gagnante.

Le Vol de Blind : ce coup marche quand vous êtes en Small ou en Big Blind, et il consiste à relancer les adversaires alors que vous n’avez aucune main. Mais en fait, en relançant à chaque fois, et surtout en faisant croire que vous êtes confiant de votre main, c’est-à-dire en bluffant, vous aurez la possibilité de faire qu’ils se couchent un à un.

Le check-raise : si votre adversaire parle après vous, commencez par checker pour qu’il continue par une mise, puis relancer après. Si vous avez une meilleure main, ou si vous savez réellement jouer le coup du Bluff, cette technique peut vous faire remporter plus d’une manche, car il vous mettra toujours en position de force face à vos adversaires.

Le Bluff ou semi-bluff : l’un comme l’autre ces techniques mettent en avant vos capacités de jouer le cinéma. Pour ce qui est du bluff, vous n’avez réellement aucune main, mais vous persistez à relancer puis vous faites en sorte que vos adversaires abandonnent avant l’abattage des cartes. En somme, l’idée est de faire en sorte que votre main faible gagne la partie.

La mise bloquante ou blocking bet : cette méthode consiste à lancer une mise modérée pour rester dans le coup. Ainsi, quand le move fonctionne, vous pourrez voir une carte ou le showdown (abattage) pour pas cher et empêcher vos adversaires de bluffer.

La position : il s’agit de votre position dans un jeu, et notamment être le dernier en parole. C’est une position stratégique, car il vous permettra de connaître le jeu de chacun de vos adversaires. Mais il vous faudra bien sûr être un bon observateur pour estimer plus ou moins la combinaison des cartes de vos adversaires.

Le Change Gears : il signifie généralement changer de vitesse, et c’est une technique importante au poker. L’idée est de changer votre tactique ou votre jeu pour que vos adversaires ne finissent pas par prédire le coup en un claquement de doigts.

Des techniques psychologiques à maîtriser

Comme nous l’avons vu plus haut, le poker est non seulement un jeu de cartes, mais aussi un jeu de réflexion et de stratégie. Il faut pourtant savoir que quand on bluffe ou que quand on est heureux ou joyeux, nous avons toujours une certaine mimique. C’est cette attitude qui doit être maîtrisée. Vous devez à la fois pouvoir lire dans le visage de vos adversaires, mais aussi savoir mieux cacher les vôtres. Comment y arriver ?

Observez attentivement

Un dicton au poker dit qu’à ce jeu, il faut « jouer au joueur et non aux cartes ». Ainsi, le poker repose avant tout sur la situation de chaque joueur. Il ne s’agit pas des mimiques que vous avez vu dans les films pourtant, mais des choses vraiment réels. Un joueur qui n’a fait que suivre les mises pendant toute la soirée et qui mise tout à coup une somme énorme ne peut le faire sans avoir une main imbattable. Observez ainsi chaque détail durant le jeu, ceux-ci vous aideront pour mieux cerner ceux qui sont autour de la table.

Soyez plus agressif

Au poker, pour gagner, il faut miser. Ainsi, pour gagner beaucoup, il faut miser beaucoup. Mais il faut savoir pourtant à quel moment est ce qu’il est mieux d’augmenter un peu d’un cran votre agressivité. Souvent, les novices sont trop prudents, au lieu de relancer ou de suivre une mise, ils préfèrent checker. Ne pas suivre les mises ou se contenter de checker au lieu de relancer sera vu par les autres joueurs comme étant votre fatalité. Lorsque vous misez gros, les autres joueurs penseront que vous avez une meilleure main. Ils se retrouveront ainsi à se poser des questions.

Soyez patient

Ce n’est pas pour autant parce qu’il faut être agressif que vous allez vous lancer à tête baissé dans un coup de bluff et miser le tapis. C’est une manière sûre sans doute, mais vous pouvez perdre vos jetons facilement. Prenez le temps de bien observer vos adversaires et de lire dans leur jeu. Puis quand l’occasion se présente et que vous pouvez réellement en profiter, lancez-vous.